reading FR

Réussir son concours IFSI grâce à un MOOC

Réussir son concours IFSI grâce à un MOOC

ist-2

.

Cette semaine, My Mooc interviewe Alain Anibaldi, le créateur du premier MOOC préparatoire au concours IFSI. Cette formation, totalement gratuite, attire chaque mois plus de 700 étudiants et propose une véritable plateforme interactive et collaborative.

My Mooc : Pouvez-vous présenter votre parcours en quelques lignes ?

A. A. : Alain Anibaldi, professeur de philosophie et de culture générale, jury formateur à l’oral infirmier depuis 22 ans. Auteur de l’ouvrage « Les 100 questions à l’oral IFSI ». Chargé de recrutement au sein de cabinets de recrutement : Paris, Marseille, Nice.

My Mooc : D’où est venue l’idée de créer un MOOC pour les candidats au concours d’infirmier(e) ?

A. A. : 22000 personnes passent le concours infirmier chaque année en moyenne. Premier diplôme du secteur de la santé ! Un métier qui suscite le respect, voir l’admiration !  Rendre l’apprentissage  au concours accessible et de plus gratuitement , voilà un bel objectif ! C’est dans une certaine mesure remercier avant de le devenir toutes les futures infirmières pour leur dévouement.

My Mooc : Pourriez-vous nous en dire plus sur le fonctionnement du MOOC ?

A. A. : Le MOOC est divisé par modules indépendants. Chaque cours traite le programme d’une manière transversale. L’accent est mis sur les méthodologies appliquées à chaque épreuve. Tout est abordé : la culture générale, les tests psychotechniques, et l’oral. En cas d’absence, les élèves peuvent suivre les replays.

Les MOOC sont financés par des dons volontaires et restent gratuits.

My Mooc : Quels sont les objectifs ?

A. A. : La réussite au concours. En 2016, une vingtaine de candidats ont obtenu entre 18 et 20/20 à l’oral. Une preuve éclatante de la pertinence des cours. L’objectif est de montrer que le concours infirmier peut être préparé à partir d’une centaine d’heures de cours.

My Mooc : Un mot pour nos lecteurs ?

A. A. : L’obtention du concours est avant tout une démarche méthodologique. En ce qui concerne l’oral, il s’agit d’une épreuve de bon sens et non une épreuve universitaire où il faut « étaler » des connaissances. Nous recrutons de futures personnes qui devront faire face à d’immenses difficultés. Ténacité, disponibilité, sens du relationnel… voilà quelques unes des qualités recherchées durant l ‘entretien. L’oral infirmier est un entretien d’embauche avant tout.

>>> Pour retrouver son MOOC <<<


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *