reading FR

Interview : Olivier MIDIERE nous dévoile les secre...

Interview : Olivier MIDIERE nous dévoile les secrets des MOOC du MEDEF

olivier-midiere-medef

Dans le cadre de son « campus numérique », le MEDEF se lance dans l’aventure des MOOC.  Le but ? Sensibiliser les chefs d’entreprise au numérique, à travers plusieurs outils dont deux MOOC  « Métamorphoses » et « Excellence opérationnelle » consacrés respectivement à la transformation numérique et à l’optimisation des compétences des collaborateurs au travail.

ZOOM sur ces projets du campus numérique, avec notre interview d’Olivier Midière, ambassadeur du MEDEF pour le numérique.

My Mooc Bonjour ! Pour commencer nous aimerions comprendre quelle est l’ambition du MOOC « Métamorphoses » et à qui s’adresse-t-il ?

Le MOOC s’inscrit dans une démarche plus globale qui est celle du Campus Numérique. Ce dernier va proposer des contenus gratuits aux 700 000 dirigeants de TPE et de PME adhérents au MEDEF,  car ce sont eux qui ont du mal le plus souvent à aller vers le numérique.

Si le cœur de cible des MOOC est donc bien l’ensemble des dirigeants des TPE et PME, les chefs d’entreprise de plus grandes entités peuvent être bien sûr intéressés, tout comme les cadres dirigeants des grands groupes, ou les membres de comités de direction.

« Il y a urgence à sensibiliser les TPE et PME au numérique. »

– Olivier Midière, ambassadeur du MEDEF pour le numérique.

My Mooc :  D’où est venue l’idée d’insérer des MOOC dans ce projet ?

L’objectif du campus numérique est de pouvoir proposer un nouveau mode de formation continue, aux dirigeants qui soit adaptée à leur contraintes de fonctionnement notamment en termes d’organisation. Nous sommes parti du constat que, souvent, le petit dirigeant n’a que très peu de temps pour la formation. L’avantage du MOOC est donc qu’il peut le consommer quand il veut, et comme il veut.  Ce mode est donc beaucoup plus adapté à l’organisation du travail d’un patron de PME.

« L’objectif véritable est de déclencher chez les chefs d’entreprise une prise de conscience. »

– Olivier Midière, ambassadeur du MEDEF pour le numérique

Nous avons également constaté que 2/3 des chefs d’entreprises de TPE/PME pensent que le numérique n’est ni stratégique ni une priorité pour leur entreprise. La vocation des MOOC est donc de les sensibiliser, de leur donner envie de passer à l’action en leurs donnant des exemples de ce qu’ils peuvent faire évoluer dans leur entreprise.

My MoocSoyons maintenant plus concrets. Sur quoi portent les MOOC du campus numérique du MEDEF ?

Principalement sur la compétitivité hors coût des entreprises, c’est-à-dire tous les sujets liés au management, à l’exportation, au numérique, à l’innovation, aux RH… Les sujets peuvent donc être très larges ! Aujourd’hui, le MEDEF produit 2 MOOC.

Le 1er MOOC est en partenariat avec le CNAM. Il s’agit de « Métamorphoses », actuellement en version béta qui sera lancé officiellement le 31 août. De nombreux experts, et professeurs du CNAM ont travaillé sur ce MOOC ! J’y suis moi-même professeur. Ce MOOC traite de la transformation digitale des entreprises. Il y a évidemment un champ historique pour expliquer d’où vient cette transformation numérique, puis la formation concerne la production, les RH, les nouvelles compétences et nouveaux métiers du numérique, l’internationalisation et la relation client à l’ère du numérique…

L’autre MOOC qui est en tournage actuellement est « Excellence opérationnelle » un sujet plutôt lié à la qualité, la montée en gamme, le management, le bonheur au travail des collaborateurs, etc. Ce MOOC est quant à lui réalisé avec les ressources et experts internes au MEDEF, et sera aussi ouvert le 31 août.

 

My Mooc :  D’autres projets de prévus ?

D’autres projets sont en cours avec nos partenaires, notamment un MOOC de AG2R La Mondiale qui portera sur les relations sociales dans l’entreprise et la protection sociale. Nous avons aussi en préparation une formation pour la prévention de la santé dans l’entreprise.

Mais nous avons également d’autres produits que les MOOC prévus dans le campus ! Des produits plus synthétiques comme de courtes vidéos explicatives qui seront plus de l’ordre du loisir, ou de l’information, que de la formation en tant que telle. Ces formats seront en accès gratuit pour tout le monde, même le grand public !

My Mooc :  En résumé, pourquoi participer à un MOOC du MEDEF si on est chef d’entreprise ?

Parce que tout simplement, profiter d’un MOOC c’est profiter de la formation professionnelle.

« Aujourd’hui il faut que le chef d’entreprise se dise  que la formation est avant tout un levier de compétitivité pour lui et pour ses collaborateurs. » 

– Olivier Midière, ambassadeur du MEDEF pour le numérique

Le MOOC apporte, tant pour les dirigeants que pour ses collaborateurs un format totalement adapté à ses contraintes d’organisation. Il permet aux dirigeants et collaborateurs  de se former quand ils sont dans les transports en commun, en transit sur des opérations, le week-end, le soir…

« Nous notre objectif est de faire en sorte que le chef d’entreprise se rende compte que le principe du MOOC peut répondre à ses problèmes et lever les contraintes qu’il y avait jusqu’à présent sur la formation. » 

– Olivier Midière, ambassadeur du MEDEF pour le numérique

My Mooc :  On se doute que les ambitions du MEDEF ne s’arrêtent pas là…

Les premiers MOOC vont nous permettre de tester si le système pédagogique fonctionne ou non, et de voir quelle est l’appréciation de ce produit auprès des chefs d’entreprise. L’idée sera de développer le campus par la suite et ce, à partir de 2017.

« Les premiers mois vont donc être vraiment destinés à adapter le produit, l’évaluer, et voir si il correspond aux attentes de nos chefs d’entreprise. » 

– Olivier Midière, ambassadeur du MEDEF pour le numérique

My Mooc :  En termes de participation, avez-vous des attentes ?

Nous espérons bien sûr le plus possible ! Mais comme le projet est vraiment nouveau nous n’avons pas d’objectifs précis. Pour l’instant,  nous avons un accueil très positif et on observe une attente réelle. Est-ce que cela va marcher ? Je serais enchanté de vous dire d’ici septembre quels sont les premiers retours sur le projet !

 

De notre coté, on espère que ce projet sera une réussite !


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *